Spiderman : une toile d’araignée est-elle capable d’arrêter un train?

Inspirés par le film SpiderMan 2, des étudiants britanniques ont voulu savoir si la soie d’araignée était assez résistante pour arrêter un train lancé à pleine vitesse. Selon leurs résultats, oui ce serait bien le cas.

Cette scène en a fait rêver plus d’un. Alors que Superman se posterait devant le train pour l’arrêter à la seule force de ses bras, Spiderman lui utilise une toute autre technique. Dans le second film consacré au superhéros et sorti en 2004, on voit en effet Spider-Man user de ses poignets pour accrocher des fils de soie sur les immeubles alentours. Le but de la manœuvre : stopper un train lancé à pleine vitesse par le vilain Docteur Octopus.

une toile d'araignée super résistante ?Si cette scène qui suit déjà un combat mémorable, a de quoi impressionner, une question vient tout naturellement : la soie d’araignée serait-elle vraiment assez résistante pour réaliser une telle prouesse ?  Ou part-on du principe que Spider-man est juste un super-héros ? Selon des étudiants britanniques qui se sont penchés sur la question, ceci n’a rien de fictif : la soie pourrait réellement arrêter ce train ! « Il est souvent mentionné que les toiles d’araignées sont plus forte que l’acier, donc nous avons pensé qu’il serait intéressant de voir si c’était valable pour la version de Spider-Man« , a expliqué Alex Stone, étudiant en physique de 21 ans à l’Université de Leicester.

Une force de 300.000 newtons

Pour répondre à la question, cet étudiant et ses collègues ont donc calculé la force nécessaire pour arrêter un train de la ville de New York chargé d’environ 1.000 personnes, en prenant en compte l’élan du train à pleine vitesse, le délai entre le moment où les fils de soie sont tirés et  celui où ils exercent une réelle force sur le train et enfin la force motrice de ce dernier. Ils ont tiré de tout cela que la force nécessaire était de 300.000 newtons. De là, les étudiants sont passés à une autre étape en considérant la force de la toile.

Dans leur étude publiée dans la revue Journal of Physics Special Topics de l’université, ils expliquent ainsi avoir estimé que la solidité de la soie de Spiderman était d’environ 500 mégajoules par mètre cube. Elle serait ainsi comparable à la soie fabriquée par l’araignée Darwin. Un spécimen connu pour tisser la soie la plus résistante aujourd’hui connue, avec une solidité 10 fois supérieure à celle du kevlar. Puis les étudiants se sont intéressés à la rigidité de la toile de Spider-Man et l’ont évaluée à 3,12 gigapascals, sachant que chez les araignées tisseuses, le bas de gamme de la rigidité de la soie est compris entre 1,5 et 12 gigapascals.

Une soie proche de celle d’une vraie araignée

« En considérant le problème du sujet, nous avons été surpris de découvrir que le tissage de la toile avait été décrit avec précision« , a indiqué Alex Stone cité par LiveScience. « En déterminant tous ces paramètres, il peut être affirmé que la toile de Spider-Man est un équivalent proportionnel à celui d’une réelle araignée, à savoir une araignée appartenant à la famille des Araneidae, mais curieusement, avec une solidité plus semblable à celle de certaines des soies d’araignée les plus résistantes« , écrivent les étudiants dans leur étude avant de conclure que la soie d’araignée pourrait donc techniquement bien arrêter un train.

Chaque année, les étudiants de l’université de Leicester sont en fait incités à trouver des sujets de recherche originaux sur lesquels travailler. C’est ainsi qu’un groupe s’était récemment intéressé au voyage dans l’hyperespace et au Faucon Millenium de Star Wars. « Bien que notre travail peut ne pas paraitre très sérieux, cela nous a appris à appliquer la physique à des situations variées et nous a aidé à connaitre le procédé de révision par des scientifiques avec lequel toutes les revues scientifiques fonctionnent », a ajouté de son côté James Forster, 22 ans et co-auteur de l’étude.

« Cela fait de ça une expérience inestimable pour quiconque veut faire de la recherche plus tard dans sa vie« , a t-il conclu.

rédaction

Textes divers soumis, communiqués de presse et autres publications.

Les derniers articles par rédaction (tout voir)

Vos réactions :