Retour sur TLMEP et l’absence de sous-titres

 

Après avoir publié mon billet sur l’absence de sous-titres français durant un segment en anglais de Tout le monde en parle, on m’a fortement suggéré de faire une plainte auprès de l’ombudsman de Radio-Canada. Ce que j’ai fait, mais on a transféré ma plainte auprès du service à l’auditoire.

J’ai reçu ce matin un courriel de la personne responsable, et je vais en citer un bout ici :

Nous vous confirmons qu’il y aurait effectivement dû avoir le sous-titrage lors de la diffusion du segment de l’entrevue avec Céline Dion. Nous avons malheureusement rencontré des difficultés techniques et le sous-titrage qui était prévu n’a pas suivi lors du transfert de l’émission de la salle de montage à la diffusion de l’émission.

Nous souhaitons tout comme vous que ce genre de difficultés ne surviennent jamais, mais ne sommes malheureusement pas à l’abri de pépins techniques tels que celui survenu dimanche dernier.

Je suis très à l’aise avec ça. De toute façon, si c’était un oubli au lieu d’une difficulté technique comme on me l’annonce il me serait impossible de le savoir. Alors, je me dis que ma plainte a fait ce qu’elle avait à faire.

Certains pourraient me dire que je me suis énervé pour pas grand chose, mais à mon sens il vaut mieux réagir pour rien que de se vautrer dans le je-m’en-foutisme. Et avec la question linguistique au Québec, je crois qu’il faut renverser cette tendance.

Mais il y aurait de l’espoir, selon la personne derrière le compte Twitter @triathlon_du_fr :

@renartleveille C’est subtil, mais depuis quelques mois, + de gens osent payer le prix d’afficher leur parti pris pour le français!

J’en prends note.

Pascal Léveillé

Cofondateur et rédacteur en chef chez Le République
Cofondateur et rédacteur en chef du site Le République (anciennement Le Globe). Blogueur depuis 2007. C'est maintenant ma manière principale d'être créatif, alors que j'ai touché à l'art visuel (études à l'appui), au chant, à la musique et à l'écriture plus fictionnelle.
Justement, j'ai un roman en branle et j'espère pouvoir inscrire ici un jour que je suis aussi écrivain...

Vos réactions :