Un Québec libre de ses choix

Un Québec libre de ses choix

La présente campagne électorale et la perspective d’un gouvernement péquiste majoritaire ravivent par ailleurs la problématique de la question nationale.

Qui a peur des souverainistes?

Qui a peur des souverainistes?

À l’aube d’un déclenchement d’élections au Québec, la perspective d’un gouvernement péquiste majoritaire ravive la problématique de la question nationale.

Le hockey catalyseur de la petite politique

Le hockey catalyseur de la petite politique

Dans son communiqué, la première ministre souligne la performance du toute l’équipe et souligne notamment (synonyme : particulièrement, spécialement) la performance des athlètes québécois. Quoi de plus normal que de souligner la performance des gens qui sont plus proches de nous?

Le livre blanc… du PLQ

Le livre blanc… du PLQ

Et si la rédaction d’un livre blanc sur l’avenir politique et constitutionnel du Québec constituait pour le Parti libéral du Québec l’occasion rêvée de renouveler son engagement en faveur d’un « Québec fort dans un Canada uni »?

Faites ce que je dis, pas ce que je fais : Bernard Drainville, la charte et le dialogue

Faites ce que je dis, pas ce que je fais : Bernard Drainville, la charte et le dialogue

J’ai noté, avec une déception certaine, le désistement du ministre Drainville dans le cadre d’un débat sur la charte qui devait avoir lieu à l’université Concordia.

Le capitalisme, pire ennemi des cultures nationales

Le capitalisme, pire ennemi des cultures nationales

Le véritable ennemi des cultures nationales, il est là. Dans le capitalisme. Et il ne s’agit pas ici d’une de ses dérives qu’on commence à bien connaître, mais d’une partie intégrante de son idéologie.

Réforme des cours d’histoire : beau coup ou outil de propagande?

Réforme des cours d’histoire : beau coup ou outil de propagande?

À mon sens, pouvoir situer la racine des événements, ainsi que les développements qui ont mené à une situation actuelle permet non seulement d’en saisir l’évolution, mais aussi d’en faire une lecture éclairée.

Qwebec-bashing : le Royal Canadian National Sport

Qwebec-bashing : le Royal Canadian National Sport

Vous rêvez de devenir chroniqueur, mais vous n’avez qu’un talent limité et une capacité d’analyse aussi évoluée que celle d’un enfant de 10 ans? Pas de problème! J’ai la solution pour vous dénicher un emploi comme chroniqueur-vedette pour un grand journal tel que le National Post, voire peut-être même le Globe and Mail. La solution? […]

Pauline Marois veut interdire la vente de clés anglaises

Pauline Marois veut interdire la vente de clés anglaises

Toujours dans une volonté marquée d’imposer l’usage généralisé de la langue française à tous les niveaux, le gouvernement de Pauline Marois veut maintenant s’attaquer au coffre à outils des Québécois : l’instrument qu’on appelle « clé anglaise » en sera définitivement éliminé, pour sa référence évidente à la langue de Shakespeare, ennemi public numéro 1 chez les troupes péquistes. […]

Parti Québécois – Le sacrifice d’impérative nécessité

Parti Québécois – Le sacrifice d’impérative nécessité

Depuis qu’il a pris le pouvoir en septembre 2012, le PQ avec ses multiples trahisons, sa gouverne souverainiste avec balbutiement d’intention de signer la constitution canadienne, avec une chef qui n’a jamais eu, n’a pas et n’aura jamais un jugement de la raison critique que tout chef d’État se doit d’avoir, le PQ est devenu le sacrifice que requiert la rédemption de la cause indépendantiste.

Convergence nationale – Réussiront-ils à vaincre mon scepticisme?

Convergence nationale – Réussiront-ils à vaincre mon scepticisme?

Alors que l’attention de tous les indépendantistes est mobilisée vers le Congrès de la Convergence nationale, et ayant reçu des dizaines d’invitations pour que j’y participe, j’ai résolument pris la décision de décliner de toutes mes forces.

Le déni du Parti Québécois

Le déni du Parti Québécois

L’élection du Parti Québécois à la tête de l’État fut probablement l’une des plus grandes surprises de 2012. À peine quelques mois plus tôt, on craignait même la disparition du parti!

Le PQ : parti des désillusions

Le PQ : parti des désillusions

Je croyais que le chapitre sombre de la répression policière allait se fermer après le départ du non regretté Charest. Mais, je n’étais pas au bout de mes peines… Comme si la vie me disait « minute ma jolie, tu n’as encore rien vu, Pauline t’en réserve des bonnes. »

Pauline Marois et la CEIC – La grande déchirure

Pauline Marois et la CEIC – La grande déchirure

Depuis l’élection, j’essaye fort d’apprécier notre gouvernement. C’est difficile. Gaffe après gaffe, maladresse après maladresse, recul après recul, si j’arrive de plus en plus faiblement à encore défendre Pauline Marois, ce n’est dû qu’à mon indécrottable loyauté.

1 2 3 6